Publié le 4 octobre 2016

Château d'Azay-le-Ferron - © Gillard et Vincent

Azay-le-Ferron : un château au cœur d’un immense parc paysager

Comme échappé du Val de Loire, le château d’Azay-le-Ferron principalement de style Renaissance présente une riche variété de paysages en un même lieu. Les parcs et jardins classés remarquables se composent d’une multitude d’essences d’arbres, de parterres de buis et de topiaires, une collection réputée pour être parmi les plus belles de France. Prêt pour une visite virtuelle avant la « vrai » visite ? C’est parti !

Jardin des senteurs, rosier - © Hellio et Van Ingen

Jardin des senteurs, rosier – © Hellio et Van Ingen

Un patrimoine d’exception

Ce château bâti du XVème au XXème siècle est connu pour ses jardins et pour la qualité de son mobilier. Au gré des goûts des anciens propriétaires, la famille Hersent-Luzarche (XIXème et XXème siècles, découvrez une décoration intérieure surprenante : entre deux tableaux, vous pourrez tomber nez à nez avec un crocodile ou un hippopotame naturalisé ! Suivez l’une des visites guidées proposées pour voyager dans le temps !

Château d'Azay-le-Ferron - © F. Legris-Spelle

Château d’Azay-le-Ferron – © F. Legris-Spelle

Un parc crée au XVIIIème siècle

Les cartes de Cassini font mention du parc vers 1770. Bien plus tard, en 1856, le propriétaire Alfred Luzarche fait appel au célèbre paysagiste Denis Bühler pour façonner ce parc de 26 hectares à la mode de l’époque et choisir les essences d’arbres à planter. D’ailleurs, la plupart sont encore visibles aujourd’hui, en témoigne cette allée de tilleuls, véritable tunnel végétal.

Parc paysager - Château Azay-le-Ferron - © Hellio et Van Ingen

Parc paysager – Château Azay-le-Ferron – © Hellio et Van Ingen

Des topiaires et des ifs

Ils font la particularité d’Azay-le-Ferron ces topiaires. Connaissez-vous ce terme ? Il s’agit de l’art végétal qui consiste à tailler des arbres et arbustes afin qu’ils épousent une forme spécifique : éléments d’architecture, motifs abstraits ou figuratifs. Ici les topiaires d’ifs et mosaïques de buis sont inspirés d’un jeu d’échec, influence de la mode des jardins anglais du XVIIème siècle.

Jardin à la française - Château Azay-le-Ferron - © Hellio et Van Ingen

Jardin à la française – Château Azay-le-Ferron – © Hellio et Van Ingen

Un verger conservatoire et des arbres rares

En 1996, 300 arbres ont été plantés sur près de deux hectares : pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers, abricotiers, néfliers, … Ceux-ci poussent sans traitement dans une prairie à l’aspect champêtre. Le parc quant à lui est d’influence anglaise : on peut y observer certaines espèces exotiques comme l’érable du Japon, le chêne rouge d’Amérique, le cèdre du Liban ou le séquoia géant. Le circuit botanique vous permettra de ne rien rater.

Parc du château d'Azay-le-Ferron - © Gillard et Vincent

Parc du château d’Azay-le-Ferron – © Gillard et Vincent

Suite et fin : une roseraie, un potager, un jardin de senteur…

Et pour couronner le tout, quoi de plus agréable que de parcourir la roseraie ? 62 variétés de roses anciennes parfument ces jardins. D’agréables odeurs se dégagent du jardin de senteur, d’où son nom : pivoines, azalées, rhododendrons, asters,… Et pour les enfants, un « jeu du pisteur » sur les traces des animaux permet de mener une enquête pour découvrir une énigme !

 Jardins du château d'Azay-le-Ferron - © Gillard et Vincent

Jardins du château d’Azay-le-Ferron – © Gillard et Vincent

Les événements 2017 :

Pâques : 16 et 17 avril

Rendez-vous aux jardins : 3 et 4 juin

Baptême de la rose « Château d’Azay-le-Ferron » : 10 juin

Exposition « Les roses de Maubert » : du 10 juin au 31 août

Il était une fois un jardin : 14, 21, 28 juillet et 4, 11, 18, 25 août

Halloween : 22 octobre

Alors, convaincu pour aller visiter ? On attend vos commentaires !

  • 4 octobre 2016
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • Un commentaire

Membre de Berry Province depuis plus de 15 ans, je ne compte plus les générations de berrichons dont je suis originaire : elles sont ancrées en moi comme la lumière, les paysages, le patrimoine ou la gastronomie qui composent ce Berry si attachant.


Commentaires - Un commentaire

legros -

J'ai su vous faire remarquer dans les revues précédentes que vous ne parliez pas du Château d'Azay, aujourd'hui je tiens à vous remercier pour cet article éloquent sur le Château .Cela nous permettra de promouvoir ce site exceptionnel pour notre village.


Ajouter un avis