Publié le 30 août 2016

Château de Bouges : des jardins d’exception

En plein cœur de la Champagne berrichonne et en marge des grands axes de circulation, l’édifice règne dans un parc de verdure de 80 hectares créé par Achille Duchêne au siècle dernier. Le jardin bouquetier, le jardin à la française, la grande serre exotique et le parc romantique à l’anglaise lui ont permis d’obtenir le label Jardin Remarquable en 2004.

Serre exotique - © Gillard et Vincent

Serre exotique – © Gillard et Vincent

Une petite merveille d’architecture

Le château de Bouges doit en partie sa réputation à son architecture : on le compare souvent au Petit Trianon de Versailles. Cette somptueuse demeure de plaisance, léguée par Henry Viguier en 1967, a de quoi ravir les amateurs de mobilier de style Louis XV et Louis XVI. Elle illustre la grâce du XVIIIème siècle.

Château de Bouges - © A. Gaudio

Château de Bouges – © A. Gaudio

Un jardin de fleurs

Renée Viguier, la femme d’Henry, était passionnée de fleurs, d’où la présence d’un splendide jardin bouquetier d’inspiration médiévale de 8 000 m2 : des centaines de dahlias, des roses, lys, cosmos, zinnias, sauges, giroflées,… Ce jardin vit en autarcie. Les plants sont faits ici, les plantes vertes poussent sous la serre et l’entretien est assuré par une équipe de jardiniers expérimentés.

Jardin bouquetier - © Hellio et Van Ingen

Jardin bouquetier – © Hellio et Van Ingen

Renée avait à sa disposition des fleurs toutes l’année pour orner les salles. Aujourd’hui encore, on conserve cette tradition : les guides du château cueillent et composent avec les fleurs du jardin.

Composition florale - © A. Gaudio

Composition florale – © A. Gaudio

Le jardin à la française

Au plus près du château se trouve le jardin à la française de style néo-classique bordé de tilleuls. Les buissons de buis sont taillés courts et forment des motifs « fleur de lys ». Une balustrade de pierre le sépare du parc.

Jardin à la française - © Hellio et Van Ingen

Jardin à la française – © Hellio et Van Ingen

Des bassins avec des jeux d’eau apportent un côté minéral à ce décor avec des statuettes en plomb : admirez ce chérubin chevauchant un dauphin !

Jeux d'eau - © Gillard et Vincent

Jeux d’eau – © Gillard et Vincent

Le parc à l’anglaise

En s’éloignant du château, on arrive au cœur du parc. Une grande pelouse derrière laquelle s’étend un étang de 4 hectares entouré d’essences rares : noyers d’Amérique, pins noirs d’Autriche majestueux, liquidambars flamboyants, hêtres pourpres, ginkgos bilobas, … Plusieurs d’entre eux sont âgés de 130 ans, même 200 ans pour certains. En arrière-plan, une petite forêt composée de chênes couvre 42 hectares.

Tilleul - © Gillard et Vincent

Tilleul – © Gillard et Vincent

Prenez quelques heures pour visiter le château de Bouges et découvrir son parc, qui, à l’automne devient une explosion de couleurs se reflétant dans l’étang. Vous pouvez même louer des vélos sur place. Des expositions et manifestations (marchés, concerts, expositions, animations pour enfants) sont organisées tout au long de l’année. Retrouvez toutes les infos sur le site du château : www.chateau-bouges.fr

Vous aussi vous avez été surpris par le caractère exceptionnel des jardins du château de Bouges ? Partagez vos impressions en laissant votre commentaire ci-dessous !

  • 30 août 2016
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • Un commentaire

Membre de Berry Province depuis plus de 15 ans, je ne compte plus les générations de berrichons dont je suis originaire : elles sont ancrées en moi comme la lumière, les paysages, le patrimoine ou la gastronomie qui composent ce Berry si attachant.


Commentaires - Un commentaire

Ajouter un avis