Publié le 4 novembre 2016

Les 7 expositions à ne pas manquer d’ici la fin de l’année

L’été berrichon s’achève et ses belles journées ensoleillées sont désormais des souvenirs qui laissent la place aux premiers frissons d’automne. L’heure d’hiver est là et règle les périodes d’ouverture au public de bien belles expositions qui sont autant d’invitations à sortir de chez soi et retrouver le chemin des musées berrichons. Suivez le guide !

1. Issoudun : Savez-vous qui ? Picasso ! (jusqu’au 30 décembre)

Parmi les 90 œuvres de l’exceptionnelle collection personnelle de Zao Wou Ki exposée à Issoudun au Musée St Roch, on retrouve – outre Giacometti – des toiles de Paul Klee, Henri Michaux, Pierre Alechinsky, Antonin Artaud, Jean Dubuffet et même une encre sur papier de Picasso. Cette exposition temporaire est accompagnée d’un catalogue publié aux éditions Flammarion.
La visite sera aussi l’occasion de découvrir les œuvres hautes en couleur de Valerio Adami, né en 1935 à Bologne, installé en 1970 à Paris où le Musée d’art moderne de la Ville de Paris lui a consacré une importante exposition. L’artiste s’illustre comme l’un des représentants de la « Figuration Narrative » dont les compositions s’inspirent de documents photographiques et le graphisme de la bande dessinée.

En savoir + sur l’exposition Zao Wou Ki

Zao Wou-Ki

Zao Wou-Ki, affiche de l’exposition © Droits réservés

2. La chambre des merveilles au Palais Jacques Cœur à Bourges (jusqu’au 26 février 2017)

Après avoir animé les châteaux de Maisons-Laffite et Puyguilhem, la très belle expo « La chambre des Merveilles » s’installe au Palais Jacques Cœur jusqu’au 26 février 2017. Pour l’occasion, le Palais se transforme en immense cabinet de curiosité et offre au regard de ses visiteurs divers instruments scientifiques, pierres précieuses, coquillages, globes célestes et autres curiosités et créations fantastiques de la Renaissance

Plus d’infos sur l’expo « La chambre des Merveilles »

Expo chambre des merveilles ©CMN

Expo chambre des merveilles ©CMN

3. Le Blanc : la star du rail (jusqu’au 31 décembre)

Si les premiers projets de réseau ferroviaire desservant Le Blanc datent de 1846, ils ne se concrétiseront qu’à partir de 1880. La construction des voies et des infrastructures, gares, ponts et viaducs, durera plus de 20 ans. En 1903, tout est en place et Le Blanc est alors au centre d’un ensemble de voies ferrées rayonnant vers Poitiers, Châtellerault, Tours, Châteauroux et Limoges : « L’étoile du Blanc ». S’y ajoutent la ligne Le Blanc – Argent, le fameux « BA ». L’écomusée avec le concours de Pascal Reinhard, passionné d’histoire ferroviaire, qui, depuis plusieurs années, rassemble documents et photographies, vous propose de revivre cette épopée du chemin de fer qui a laissé des traces dans les mémoires mais aussi dans le paysage, avec le tracé de ses voies, ses gares et stations et, bien sûr, ses ouvrages d’art, ponceaux et ponts.

En savoir + sur l’exposition L’étoile ferroviaire du Blanc

Exposition à l’Écomusée de la Brenne

Exposition à l’Écomusée de la Brenne

4. George Sand et l’histoire naturelle au Muséum de Bourges (jusqu’au 30 novembre)

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas du côté de Nohant que l’on retrouve George mais bien à Bourges, autre ville chère à son cœur. Rendez-vous au Muséum d’Histoire Naturelle pour cette expo faisant le lien entre l’écrivaine et les sciences naturelles, domaine qui la passionnait. Botaniste avertie, elle s’est intéressée au cours de son existence à la minéralogie, la paléontologie ou encore l’ethnologie. Une expo passionnante !

George Sand et l'histoire naturelle ©Museum Bourges

George Sand et l’histoire naturelle ©Museum Bourges

Plus d’infos sur l’expo George Sand et l’Histoire Naturelle

5. Argenton-sur-Creuse : la grande messe de l’élégance (jusqu’au 4 décembre)

Le musée de la Chemiserie présente « Textiles liturgiques » une sélection de chasubles, aubes et autres vêtements religieux conservés au sein de ses réserves. L’occasion de découvrir la richesse et la variété des textiles liturgiques ainsi que le travail des dentellières locales.
En parallèle, la nouvelle édition d’« Artextures » initiée par France Patchwork, dont l’invitée d’honneur est Françoise Tellier-Loumagne accueille 38 œuvres textiles de 34 artistes français et étrangers.

En savoir + sur l’exposition Artextures

Exposition au Musée de la Chemiserie - Droits réservés

Exposition au Musée de la Chemiserie – Droits réservés

6. Expo photographique Voie/x de Sandra Reinflet aux Bains-Douches de Lignières (jusqu’au 25 février 2017)

Quand on pense aux Bains-Douches, on pense plus aux concerts qu’aux expositions, et pourtant, le lieu en accueille de très belles et très régulièrement. En cette fin d’année, place est laissée à Sandra Reinflet, musicienne, écrivaine et photographe considérée comme une « inventeuse d’histoires vraies ». Son expo « Voie / x » nous donne à voir plusieurs portraits d’artistes issus de pays où il n’existe ni cinéma, ni salles de spectacles, ni galerie d’art. Saisissant !

Sandra Reinflet

Sandra Reinflet

Plus d’infos sur l’expo Voie / X

7. Châtillon-sur-Indre : l’épopée des Poilus (jusqu’au 11 décembre)

L’Office de tourisme du Châtillonnais-en-Berry présente une exposition consacrée à la Grande Guerre. Conçue pour donner une vision globale de ce terrible événement, cette exposition très pédagogique aborde l’histoire chronologique de la Grande Guerre en soulignant année par année tous les événements militaires importants. Mais elle s’attarde également sur ses conséquences dramatiques pour les civils ainsi que sur la vie quotidienne tant dans les tranchées qu’à l’arrière.
Exposition visible du 11 au 27 novembre à l’Office de tourisme de Châtillon-sur-Indre, du 28 novembre au 4 décembre salle Flandres Dunkerque à Clion-sur-Indre et du 5 au 11 décembre au Bureau de tourisme de Palluau-sur-Indre. Sur chaque site des conférences et lectures complètent le programme.

En savoir + sur les dates de l’exposition du Centenaire de la Grande Guerre

Exposition Centenaire 1914 - 1918

Exposition Centenaire 1914 – 1918

Sans oublier :

Grossouvre :  « Matériaux du quotidien » ( jusqu’au 28 décembre)

Réalisée par Centre-Sciences et la galerie Euréka, cette exposition, vous propose de découvrir les matériaux liés à notre quotidien.

En savoir +

Vatan : le cirque fait son cinéma (jusqu’au 31 décembre)

Retrouver son âme d’enfant en découvrant au Musée du Cirque les affiches, programmes, scénarios et photos de films ayant pour décor ou sujet le cirque ainsi que plusieurs générations de matériels cinématographiques.

En savoir +

Châteauroux : Romantic story (jusqu’au 31 décembre)

Voyager sur les pas de Liszt entre Paris et Budapest, via Nohant chez George Sand, en découvrant de précieux objets et documents provenant de musées français et hongrois et de collections privées.

 

Vous aussi vous aimez les expositions et vous souhaitez nous en conseiller quelques unes ? Alors n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous !

  • 4 novembre 2016
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • Un commentaire

Des chemins de la vie qui mènent un Parisien aux chemins du Berry.


Commentaires - Un commentaire

Dubour -

Très bonne idée de regrouper les différentes expo qui sont chez nous ! Je suis de Bourges mais on n'est pas forcément au courant de ce qui se passe si on ne voit pas les affiches alors que la l'info passe forcément devant nos yeux ????????????


Ajouter un avis