Publié le 22 février 2015

Astérix chez les Berrichons

Pourra-t-on lire un jour Astérix chez les Berrichons ?

En 2015 après J.-C, toute la Gaule a été visitée par Astérix, le plus célèbre des gaulois. Toute ? Non. Car une province peuplée d’irréductibles berrichons reste oubliée de ses aventures…

Après avoir visité entre autres les Arvernes, les Bretons, la Provence, les Normands, les Corses, les Belges et plus récemment les Pictes, Astérix et son compère Obélix n’ont pas encore succombé aux charmes de la Province du Berry…

Pourtant, les 2 gaulois auraient été d’une aide précieuse à Vercingétorix en 52 av J-.C, alors aux prises avec Jules César, lors du siège d’Avaricum (l’actuelle ville de Bourges). Malheureusement, les Bituriges Cubi, peuple gaulois résidant dans l’actuel Berry furent massacrés après un siège héroïque. Notons au passage que le cruel empereur romain avait tout de même du goût, car il avait qualifié Avaricum (Bourges) de plus belle cité de la Gaule !

En marge de cet épisode historique, Astérix et Obélix se seraient sentis en Berry comme chez eux !

  • Obélix, dont les origines berrichonnes ont étés confirmées depuis son passage sur grand écran, aurait particulièrement apprécié de se balader avec Idéfix dans les forêts de Sologne, de Tronçais ou de Châteauroux, qui grouillent de sangliers !
  • Le druide Panoramix aurait fait la découverte d’une nouvelle potion magique appelée le « Sancerre » et dont il aurait été encore plus difficile de priver Obélix…
  • Les 2 gaulois auraient également pu se ressourcer à l’oppidum de Mediolanum (Châteaumeillant) ou celui d’Argentomagus (Argenton-sur-Creuse), devenu aujourd’hui un intéressant musée sur la Préhistoire.
  • Le barde Assurancetourix aurait eu l’occasion de faire enfin reconnaître son talent en tentant sa chance aux iNOUïs du Printemps d’Avaricum, célèbre festival de chanson gauloise créé par Daniel Collix !
  • Ordralphabétix, le poissonnier aurait pour une fois pu proposer du poisson frais en écumant les étangs de Brenne ce qui aurait permis d’éviter quelques querelles. etc…

 

Face à tant d’évidences, on se demande donc pourquoi il n’existe toujours pas d’Astérix en Berry ou d’Astérix chez les Berrichons, en plus, la BD, on aime bien par chez nous, on a même un Bernard Capix qui, on imagine, serait ravi de donner un coup de main !

On croise les doigts pour que cet article fasse bouger les choses et réparer cet oubli ! On aimerait tant qu’un jour Obélix puisse dire : « Ils sont fous ces berrichons… ».

 

  • 22 février 2015
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • Pas de commentaire

Chez Berry Province depuis 2012, ce que j'aime en Berry c'est sa simplicité, les rencontres que l'on peut y faire, les surprises que l'on peut avoir au détour d'un chemin en campagne ou en levant la tête en ville ou encore les événements originaux auxquels on peut participer !


Ajouter un avis