Comprendre le mode constructif de ces ouvrages traditionnels et en appréhender la richesse faunistique, fongique et floristique.Encadré par Emir Kort, chargé de mission et conservateur de réserves naturelles, Alain Mathieu et Nathan Bennett, artisans muraillers spécialistes de la pierre sèche.

Description

Constituant un véritable patrimoine culturel comme paysager, les murets construits avec des matériaux locaux, édifiés à sec (ou avec peu de mortier de chaux pour la partie sommitale) peuvent, en fonction de leur typologie et configuration, abriter certaines espèces faunistiques, fongiques et floristiques voire en favoriser leur développement. Insectes, reptiles, araignées mais aussi lichens, mousses et plantes vasculaires s’y développent, s’y réfugient, voire s’y reproduisent. Les interstices laissés dans ces murets offrent un habitat spécifique assimilé à des biotopes naturels pour lesquels la gestion influencera la dynamique d’évolution des végétations pouvant coloniser l’ouvrage. Parfois, ces élévations créent un substrat dans le paysage et accueillent tout un cortège de biodiversité.

  • Groupes acceptés
  • Catégories : Activités culturelles

Activités culturelles

  • Faune - Flore

Confort / services

  • Parking
  • Restauration sur place
  • Sanitaires
  • Parking
  • Restauration sur place
  • Sanitaires

Tarifs

  • Adulte plein tarif : de 420 € à 1,050 € - Frais pédagogiques

Moyens de paiements

  • Chèques
  • Espèces

Ouverture

    Du 09/09/2024 au 13/09/2024
    • Le LUNDI à partir de 09:00
    • Le MARDI
    • Le MERCREDI
    • Le JEUDI
    • Le VENDREDI
Complément d'informations

Inscription obligatoire avant le 9 août. Aucun pré-requis. Publics concernés: Chargés de mission biodiversité, trames écologiques, patrimoine, paysage; Gestionnaires d’espaces naturels ou d’espaces verts; Urbanistes et aménageurs; Naturalistes; Artisans muraillers; Bénévoles associatifs; Employés communaux. Contenu de la formation: Principes de montage de ces ouvrages; Intérêt patrimonial de ces ouvrages; Élaboration de protocoles d’inventaires naturalistes; Élévation d’un muret-type. Méthodes pédagogiques : Exposés théoriques; Études de cas, exercices de détermination; Sorties sur le terrain; Montage de mur. Méthodes d’évaluation: Principe d’auto-évaluation avant et en fin de formation avec remise d’attestation; Échanges tout au long de la formation.

Ajouter un avis

Prendre contact

Fermer