Publié le 20 mars 2018

Campagne Berrichonne - © Bestjobers / Max Coquard

10 bonnes raisons de venir en Berry pour un Parisien #1

Si vous êtes Parisien et que pour vous la vie est synonyme de bouchons, stress et pollution… la douceur et la beauté du Berry sont faites pour vous ! Et voici 10 bonnes raisons pour vous en convaincre !

1. Faire ses courses dans un marché super

Marché de producteurs - © A. Neviere

Marché de producteurs – © A. Neviere

A la belle saison les Marchés de Producteurs de Pays animent en soirée les places de village. Les produits du terroir passent des étals aux cabas avant que les gourmands ne s’installent autour de grandes tables disposées au cœur du marché pour un convivial repas champêtre.

 

2. Tester des courts circuits pour cyclistes branchés

Balade à vélo - © A. Neviere

Balade à vélo – © A. Neviere

Au cœur de la nature en Brenne, en suivant le cours paisible de l’Indre, au Pays de George Sand à travers le bocage, ou le long du Val de Creuse annonçant les premiers contreforts du Limousin, voies vertes et boucles locales, avec ou sans assistance électrique, enchanteront les adeptes du vélo.

3. Se la couler douce dans une coulée verte

Belle-Isle - © A. Neviere

Belle-Isle – © A. Neviere

De l’écoparc de Déols à l’étang des Ballastières de St-Maur en passant par le parc de Belle-Isle rebaptisée vallée d’Ebbes, du nom du fondateur de l’abbaye de Déols, la coulée verte propose un espace dédié à la découverte des espaces naturels, à la détente et aux loisirs de plein air.

4. Découvrir le fabuleux destin d’un petit poulain

Balade à cheval - © A. Neviere

Balade à cheval – © A. Neviere

Poney, poulain, cheval, attelage ou bien encore roulotte, qu’importe le mode de déplacement la complicité entre l’homme et l’animal sera le gage de souvenirs inoubliables. Cavalier débutant de tout âge, ou cavalier confirmé, il y en a poulain et poulautre !

5. Apprécier les grues sans les chantiers

Grues cendrées - © Hellio & Van Ingen

Grues cendrées – © Hellio & Van Ingen

Les grues qui surplombent les nombreux chantiers ouverts en région parisienne ont beaucoup moins de charme que celles qui font étape en Brenne lors de leurs migrations saisonnières entre l’Europe du nord où elles nichent et le sud du continent où elles passent l’hiver.

 

6. Aller à la rencontre de Frédéric, Frantz, Honoré, Eugène… chez George

George Sand - © A. Neviere

George Sand – © A. Neviere

Loin de Paris et de ses salons mondains, c’est à Nohant, sa demeure familiale, à Gargilesse, qui abrite sa « chaumière refuge » devenue musée, ou bien dans les villages et sites qui ont servi de décors à ses romans champêtres, que l’on retrouve le souvenir de George Sand et de ses amis.

7. Faire sauter les bouchons à Reuilly

Reuilly - © J. Zucche

Reuilly – © J. Zucche

Ces bouchons qui gâchent la vie des parisiens, matin et soir et le week-end, venez les remplacer par ceux qui ferment les bouteilles de Reuilly. Vins blancs, rouges et rosés, venez les découvrir, et les déguster, avec modération bien sûr, dans les caves d’artisans vignerons passionnés et passionnant qui vous en livreront tous les secrets.

8. Associer moto et culture dans 2 des plus beaux villages de France

Motos Gargilesse - © A. Neviere

Motos Gargilesse – © A. Neviere

C’est en s’écartant de l’autoroute que les motards touristes accéderont à Gargilesse et St- Benoît-du-Sault, les deux plus beaux villages de France que compte l’Indre. Pas besoin de dépasser les 80 km/h pour savourer au guidon de sa « bécane » l’ « itinéraire de découverte » qui relie les deux villages.

9. Apprécier à Issoudun un air de Roch en Berry

Musée Saint-Roch - © A. Neviere

Musée Saint-Roch – © A. Neviere

Si Paris a son musée du Louvre, la cité d’Issoudun recèle en son cœur historique un trésor : son Musée de l‘Hospice St- Roch. Prolongeant les bâtiments de l’ancien hôtel-Dieu l’aile moderne est l’écrin d’une collection d’art contemporain où se succèdent chaque année des expositions temporaires très prisées.

10. Valençay : visiter en liberté une ancienne « prison dorée »

Château de Valençay - © A. Neviere

Château de Valençay – © A. Neviere

Acheté par Talleyrand sur la demande de Napoléon Bonaparte dont il était le ministre des relations extérieures, le château de Valençay servit pendant six ans de prison de luxe pour y retenir les princes d’Espagne en exil. Heureusement aujourd’hui c’est en totale liberté que l’on peut investir le site et en apprécier les richesses.

 

Dans la même série, retrouvez aussi

10 raisons de venir en Berry quand on vient de la montagne

10 raisons de visiter le Berry quand tu es breton

10 raisons de visiter le Berry quand tu es Ch’ti

 

// Alors, quelle raison vous a le plus convaincu de venir ?

  • 20 mars 2018
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • Pas de commentaire

Des chemins de la vie qui mènent un Parisien aux chemins du Berry.


Ajouter un avis