Publié le 20 février 2018

expressions berrichonnes - © Imagista

10 expressions ben d’cheu nous #2

Après le succès du premier article sur nos expressions berrichonnes, on ne pouvait que vous en proposer un deuxième ! Amis du Berry, voici une nouvelle sélection du parler berrichon.

1. Bitoniau

Signification : un bouton mécanique
Exemple d’utilisation : Va ti appuyer sur l’bon bitoniau s’bazio ?

expressions bitoniau

Bitoniau – © Freepik

2. J’m’en renretourne

Signification : repartir

jmenrenretourne

J’m’en renretourne – © Pixabay

3. Se bijer

Signification : s’embrasser
Exemple d’utilisation : Vin diou j’ai réussi à bijer la Marie !

Se bijer expressions berrichonnes

Se bijer – © Freepik

 

4. Regarde par la bouinotte

Signification : petite fenêtre ou lucarne

Une bouinotte – © Pixabay

5. Ch’tit

Signification : quelqu’un de vilain, désagréable
Exemple d’utilisation : Et’i ch’tit s’gamin là !

chtit expressions berrichonnes

Ch’tit – © Freepik

 

6. Reuiller

Signification : autrement dit qui est perdu dans ses pensées, qui rêve les yeux ouverts

reuiller

Reuiller – © Pixabay

7. S’tantot

Signification : cet après-midi
Exemple d’utilisation : Ça pourrait ben tomber une arnapé s’tantot !

s'tantot expressions berrichonnes

s’tantot – © Freepik

8. J’vais faire le trempé

Signification : tremper du pain rassis dans du vin

faire le trempé

Faire le trempé – © Pixabay

9. Paltot

Signification : manteau, blouson
Exemple d’utilisation : Va ti mettre ton paltot qui fait si froid dihors

Paltot expressions berrichonnes

Paltot – © Freepik

10. Ma grand foué

Signification : c’est pourtant vrai

Ma Grand Foué

Ma grand foué – © Hunter Johnson

// Vous connaissez d’autres expressions ben d’cheu nous ?

  • 20 février 2018
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • 48 commentaires

Découvrir et se faire surprendre, faire d'étonnantes rencontres. Voilà ce qui me plaît le plus en Berry, ce territoire si attachant.


Commentaires - 48 commentaires

Julien -

Une agadio : une grosse averse Un pépin : un parapluie À drète : à droite Un tazon : quelqu'un de lent, mou Il n'y a que ceux-là qui me reviennent. Je ne les emploie pas mais mon père le faisait souvent 😅


Didine -

caqueziot : moustique mais pas sûre de l'orthographe l'peliau : pelouse, pré


Cathy -

Fricassée de musiaux Lorsqu on s embrasse


Sylvie Bachelier -

le barriau - la bouchure - le lébe - les oueilles - la bujade (plutôt marchois mais utilisé dans le sud du berry) le mijet………


Marie Dauphin -

Toute mon enfance à côté de Saint Pierre les Bois chez ma grand-mère. Que du bonheur !


Colas -

Parisien d'Availles, derrière bourré d'paille alumette au cul, parisien pardu !


Philippe LECOMTE-FOUSSET -

F'aurai p'tet ben voir a pas oublié : Le tazon . Y va en tomber une affaire . Tu vas prendre une ébourdaillée ! Après 12 belles années en Berry,ça ne s'oublie pas.....


HARICOT Gérard -

En voilà une cocace : " Y ma bérouetter " - Allusion à la "bérouette " = brouette . Se disait quand une personne était secouée pendant un voyage mouvementé dans un véhicule non pourvu d'amortisseurs, ce qui n'était pas rare dans les temps anciens .


Michel Brunet -

A Baugy on disait : Nérondes : Boun terre, ch'ti monde ! Eta aussi qu'il est beau vot' Jo ! (qu'il es t beau votre coq !)


Dominique SALLEAU -

Boute!! c'est ben bon pour Tchik c'est!! Vouais l'dont c'te drauyère qu'est toute apiamie. ..


Dupuy -

Ça sent bon la nostalgie. Mais qui parle encore ainsi de nos jours? A part un ou deux mots qui résistent comme un pochon ; on est rendus.


Eliane -

j'voudrais pos vous détarber vous retarder!!!et y'en a plein d'autres vers Sancerre!!!


sylvie -

aflanné pour fatigué "chais pas c'que j'ai, jchon tout aflanné" bouzous: petits enfants affutiaux : vetements bassie : pierre d'evier a l'a debarbouillé les bouzous dans la bassie pis a yeu mis leurs affutiaux pour aller a l'assemblée


Lucas brigitte -

Ça pieut,vieux ça va don pas decesser..


SMD -

J suis tout'envournée (J ai le tourni). Papieter (poser du papier peint).


Evelyne -

C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé des expressions que j'entendais à chaque fois que j'allais en vacances (plusieurs fois dans l'année) chez mes grands parents à Argent /Sauldre. Et ces moments ne sont que des bons souvenirs. MERCI.


Thomas Nat -

Fière d'être Berrichonne et aimé perpétuer traditions. Expression utilisée souvent par mes parents et encore aujourd'hui .. Il a boutouné son palto tout barlon. Il a attaché les boutons de son manteau de travers pas face à a la boutonnière. Désolée pour orthographe expressions orales.


violette -

une tape dans le bijouar


Emmanuel -

Merci de ces 2 articles sympas Comme disait mon grand-père (qui disait bonsoir dès son réveil), si tu veux vérifier que qqun parle berrichon, dis lui de traduire : "T'chi qu'alle a qu'a crie ? Alle a qu'alle a chu!"


Frankie Pérussault -

C'est marrant parce que le mot "palto" signifie un manteau en russe correct et ordinaire... i l'auraiti pické à not' berrichon ???


Philippe YLAN -

j'ai été surpris de retrouver beaucoup des ces expression au Quebec en particulier dans les campagnes


Patrick CHEVRAT -

Bonjour à tous, vos commentaires me remplissent de nostalgie, et me rappelle lorsque je passais mes vacances enfant, avec mon grand père à Concressault, j'y retrouve des expressions familières, il disait aussi de mémoire "Matone ben quand même " et "Chris de bon dieu". Je vis dans la région de Tours et je m'ennuie de ne plus entendre de patois, car ici c'est paraît-il le berceau du français, c'est d'un ennui.....


Eckler Villemond Dany -

Fonbriller les chieuvres avec mon 'Pa


sylvie -

pour moi, un bitonniau, c'est un truc a pousser ou a tirer dont on ne sait pas ou plus le nom "t'appuies sul bitonniau et ça va marcher" "tire el bitonniau ça va v'ni" sinon il y a s'accuter pour s'assoir "accute toé don" dechnicher pour déchiré "ben ton paltot l'est tout dechniché ouq


Maud -

A la r'voyure : à nous revoir


Mouton -

Expression : qui qu’elle a la marie qu’ a cri / elle a qu’elle a chu ! Traduction : pourquoi Marie crie ? Elle est tombée ....


bernier -

vas dome chercher la corde a virer vent VAS ME CHERCHER LA CORDE A ELOIGNER LE VENT


PépèreBerry -

Je viens de découvrir votre blog, content de voir que tout ne disparait pas. Fier d'être Berrichon. Mon grand-père disait souvent courille don c barriau (ferme la porte), agoffe to pas tu vas coucher au fnau (fâche toi pas sinon tu va coucher au grenier). y va tomber un agad'iau va t'mettre en sleu( il va pleuvoir, va te mettre à l'abri) L’orthographe des mots laisse peut-être à désirer.... J'attends le 3ème article, continuez


Augy -

Le parlé berriat me remémore le langage de mes grands-parents. Etant berrichon du nord du cher, j'ai remarqué que dans le Berry, il y a différentes variantes selon que l'on se situe à Nohant, Le Châtelet ou bien Vailly.


Millet -

La boucheture : le buisson


andré Girault -

j'ai bien apprécié continuez j'ai jadis frequenté J L Boncoeur 1954-1959 que de souvenirs... tout m'intéresse BRAVO


lucie -

Une goulée d'soupe et pi une poumme v'la mon r'pas c'souer


Dubois Jean-Pierre -

A relire les textes de Jean Louis Boncoeur ou les 45 tours si vous les retrouvez sur une brocante ou dans un grenier. Le chti luma gris = le petit escargot gris Joyeuses Pâques


Jean claude -

Et le boudi? Et le chigat? Sans oublier que si l'temps s'abernaudit, y va guernaser.....;


alain -

Une autre définition pour "ch'tit" employée notamment dans le haut Berry Le "petit", en parlant généralement d'un enfant "le ch'tit à la Monique" Le "logeo" (origine le logis ?) Assemblage de petites perches sur lequel se perchent les poules dans le poulaillé Utilisé aussi pour apostrophé une personne qui tarde au lit "tu va ti bin te délogé c'matin"


Françoise COMMET -

Je me demandais bien d'où venaient ces expressions : l'paltot, s'tantot, bitoniau. Je suis ravie de savoir que ça vient de ma grand mère paternelle qui était berrichonne !! Merci pour les infos


Pioffet -

Génialle cette rubrique. J’ai souvenir que mes grands-parents en avaient des tonnes. La première qui me vient à l’esprit, qui ponctuait généralement leurs phrases ou celles de leur interlocuteur: “dame !”


guillaume -

La langue française est très riche et elle permet à chacun de se faire comprendre tout du moins sur le territoire Français, je n'imagine même pas les échanges avec les autres, le commerce, la communication si tous les provinciaux se mettaient à parler en patois !....


FOSSET Serge -

, He ben "celle là à l'en a dans l'tournant; j'lui f'rais ben une "fricassée d'muziau" s'areuiller, être tout aberluté...... and so one !!! lisez le Comte JOBERT !!!! vous en aurez à la pelle


Martine -

Mon papa disait toujours : Acôte la porte : fermer à clé la porte; Puis : fermer les conteurvents : fermer les volets


DEVALLIERES -

C'te ch'tite poule nouère là où donqu'à pond, j'monte au guernier et qui que j'vois, mouneu !! "Cette petite poule noire mais où elle pond !! Je monte au grenier et je vois mon œuf !!"


Mallet -

La chieuvre pour la chèvre Le siau pour le seau Mayouner pour faire 4 heures.


Iturbide -

C'est excellent j' m' régal ....Mais y'a qlqs p'tites erreurs 😉 S'arreuiller ! Es 'biger ou is ' bigin Eul'paltio J' vé fé l''trempé Merci pour ce petit moment de bonheur


LIAUTĖ -

S'atiffer : r'garde don(c) celle-la là comment qu'c'est t'y qu'alle s'est atiffée !


Jocelyne TREVETIN-BOURIN -

comment on écrit le clapier en berrichon ??? le té - le tet- ou autre pas le thé !!!!


minel michele -

a gad don = regarde donc merci c'est sympa de nous redonner le parler de chez nous........


Berry2b -

Ben dam ben sûr/ r'garde moi c'berlot/ on va s'prende une agadiau sul coin d'la gueule...


TISSIER DUPLAIX BRIGITTE -

SUPER J' AI L'IMPRESSION DE RETROUVER MA GRAND MERE. BRAVO BRAVO


Ajouter un avis