Publié le 15 novembre 2021

Cocoripop

Cocoripop, des confiseries artisanales biologiques

Fondée à Feux, au sud de Sancerre, par Emmanuel Dupuis et Louise Billot, la confiserie bio Cocoripop est l’histoire d’un retour aux sources. En trois ans, l’authenticité de ses friandises à base de graines – ajoutée à quelques secrets de fabrication… – n’a pas tardé à lui tailler une belle réputation. À vous de goûter !

Tout le monde aime les bonbons. Mais il y a bonbon et… bonbon. Il en va en effet de la confiserie comme de la gastronomie en général : les ingrédients sélectionnés, le savoir-faire, la finesse de la recette et, parfois, les petits secrets de fabrication, font toute la différence entre un excellent produit et les autres. Autant de critères que peuvent revendiquer Emmanuel Dupuis et Louise Billot, qui ont fondé Cocoripop en 2018 à Feux, dans le Cher, à une dizaine de kilomètres au sud de Sancerre.

Après un bac commercial et divers petits boulots dans lesquels il ne s’épanouissait pas, Emmanuel est revenu s’installer à Feux, à la ferme de la Villeneuve que sa famille exploite depuis plusieurs générations, attiré comme un aimant par cette terre qui l’a vu naître et grandir. « Après avoir planté une safranière, j’ai commencé à essayer de préparer des bonbons au safran, raconte-t-il. Ça m’a plu. Moi-même j’ai toujours été gourmand et curieux, alors j’ai continué à faire plein d’essais et j’ai suivi une formation à l’École nationale supérieure de pâtisserie à Yssingeaux ainsi qu’auprès de confiseurs professionnels. Et puis, Louise est fan de pâtisserie. C’est grâce à elle que nous avons pu composer des recettes aussi abouties, trouver les bonnes associations, les bons dosages ».

Cocoripop : Médaillé au concours des Épicures

Ensemble, ils sont devenus « créateurs de graines gourmandes », les confiseries concoctées par le duo étant conçues à base de graines : noisettes, amandes, graines de courges, maïs… caramélisées en chaudron de cuivre, torréfiées, enrobées, pour les rendre encore plus croquantes, gourmandes et savoureuses. « Nous ne sucrons pas trop, pour mettre en valeur la graine avant tout, explique Emmanuel. Nous n’utilisons aucun arôme artificiel et c’est le sucre qui fait office de conservateur. Nous essayons de proposer les choses les plus saines possibles ».

L’autre particularité de Cocoripop est d’ailleurs d’être une confiserie bio : « Nous essayons de travailler au maximum avec des producteurs locaux quand c’est possible. Nous travaillons par exemple avec L’Abeille de Sologne, basée à Bourges, et nous souhaitons développer des collaborations avec des agriculteurs du Cher. Pour le chocolat, nous le sélectionnons auprès de commerciaux spécialisés en étant bien attentifs à ce qu’il soit issu du commerce équitable ».

D’ici quelques années, une partie des graines pourrait même être fournie par la ferme familiale – elle-même en agriculture biologique depuis une douzaine d’années – où Emmanuel et Louise ont d’ores et déjà planté des noyers. « Nous continuons aussi à planter du safran que l’on valorise sur deux confiseries : les pralines amande safran et le popcorn caramel safran, que nous sommes les seuls à produire en France », souligne Emmanuel. Le popcorn est d’ailleurs l’un des produits-phares de Cocoripop : « Notre popcorn est unique, souligne le confiseur. Nous avons développé quelque chose qui nous permet d’avoir un popcorn croustillant, un produit différent où il n’y a pas le pédoncule qui reste coincé entre les dents comme avec d’autres popcorns ». Emmanuel n’en dira pas plus, secret de fabrication oblige. À vos papilles de juger !

Cocoripop

@ Cocoripop

Présent sur plusieurs marchés de Noël

L’atelier de Cocoripop a été aménagé dans une ancienne grange de la ferme. C’est là, dans ce petit coin de Berry, que voient le jour les confiseries que la France entière nous envie. En juin dernier, au salon Le monde de l’épicerie fine, à Paris, le popcorn caramel beurre salé a ainsi obtenu une médaille d’argent au réputé concours des Épicures de l’épicerie fine. « Cela nous a donné un gros coup de projecteur. Après cela, nous avons reçu beaucoup de demandes au niveau national ». Un salarié a été recruté et l’atelier commence désormais à devenir un peu étroit, mais, si agrandissement il y a, ce sera dans le Cher : « On pourrait travailler partout, mais autant être proche des gens que l’on aime et des lieux auxquels on est attachés », confie simplement Emmanuel.

Emmanuel et Louise commercialisent leurs confiseries sur leur site Internet, dans des épiceries fines, magasins bio et boutiques de producteurs locaux. Chez certains cavistes aussi puisqu’ils ont développé une gamme salée pour l’apéritif. À l’approche de Noël, il est également possible de les rencontrer sur plusieurs marchés de Noël à travers le département du Cher, à Baugy, Menetou-Salon, les Aix-d’Angillon, Touchay notamment. Sans oublier la vente directe à la ferme dans le magasin qu’y a aménagé Charly, le frère d’Emmanuel, producteur de pâtes artisanales bio à partir bu blé cultivé sur l’exploitation familiale. Tradition et créativité au service de la gourmandise ne sont pas de vains mots dans la famille !

Cocoripop

@ Cocoripop

Informations pratiques

Adresse : La Villeneuve, 18300 Feux
Téléphone :  06 81 03 67 22

Cocoripop® Confiserie Bio, la boutique en ligne

Les Gourmandes Bio – Pâtes artisanales et bio

 

Crédit photo d’en-tête : TOLT

  • 15 novembre 2021
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • Aucun commentaire

J'ai découvert le Berry lors d'une pause en direction du Sud. Un havre de paix où j'ai pris racine et dont je continue de découvrir les richesses vingt ans après.


Ajouter un avis