Publié le 18 septembre 2020

Écouter, voir, bouger : des rendez-vous à ne pas rater en septembre-octobre

Que vous soyez plutôt musiques actuelles ou que vous préfériez la musique classique, plutôt sortie nature ou passionné de patrimoine, le Berry ne manque pas de propositions en cette fin d’été, début d’automne. Des Inouïs du Printemps de Bourges aux Lisztomanias de Châteauroux, en passant par une Échappée à Vélo en Brenne ou la visite nocturne du château-musée de Mehun-sur-Yèvre, faites votre choix.

La reprise du travail, la rentrée scolaire des enfants et, cette année, les contraintes sanitaires à gérer… C’est sûr, septembre n’est pas le mois le plus zen de l’année. Raison de plus pour profiter des occasions de sortir, s’évader, découvrir… Voici un petit florilège d’idées de sorties en Berry pour que cette fin d’été et ce début d’automne vous paraissent plus légers.

Des concerts « Inouïbliables » à Bourges

À Bourges, l’été déclinant prendra des allures printanières avec les Inouïs du Printemps de Bourges. Trois jours de concerts, du 16 au 18 septembre, initialement prévus en avril, pendant le festival, avant que le coronavirus ne passe par là. Les Inouïs, ce sont les nouveaux talents des musiques actuelles, repérés, sélectionnés et accompagnés par le Réseau Printemps. Gauvain Sers, Christine & The Queens ou Eddy de Pretto, entre autres, sont passés par là avant d’occuper le devant de la scène.

Deux concerts sont programmés chaque jour au Palais d’Auron, l’un dans l’après-midi, l’autre en soirée. Chaque artiste (34 en tout) disposera de 25 minutes pour séduire le spectacteurs et les professionnels dans la salle, avec plusieurs prix à la clé. Le public pourra lui-même voter pour son artiste préféré. Ces trois jours s’achèveront sur un concert spécial d’Aloïse Sauvage et Pomme, passées par les Inouïs elles aussi, vendredi 18 septembre. En attendant l’édition 2021 (du 4 au 9 mai) du Printemps de Bourges, profitez du Printemps indien !

Billetterie et informations complémentaires

Calling Marian (Inouïs 2019)

Après avoir écouté les futures stars de la musique, pourquoi pas faire cette fois un bond dans le passé ? C’est ce que propose le château-musée Charles VII, à Mehun-sur-Yèvre, qui organise quatre visites nocturnes, les samedis 19 et 26 septembre, puis 3 et 10 octobre, à 21 h. Chaque soirée proposera une thématique différente : la première, associée aux Journées européennes du patrimoine, évoquera les parchemins et manuscrits, alors que le premier acte connu concernant Mehun fête ses 1200 ans cette année. La seconde s’intéressera à l’archerie et à la chevalerie avec, notamment, un stand de tir et des démonstrations d’archerie médiévale et moderne. Samedi 3 octobre, le public sera accueilli par un chevalier qui lui montrera comment on se glisse entre les plates de l’armure. Ce sera la soirée des grands personnages, avec Jean de Berry et Charles VII, mais aussi le pourfendeur Gimon, la belle Agnès Sorel et d’autres qui ont fait l’histoire de Mehun-sur-Yèvre. Enfin, si vous êtes gourmand d’histoire et de patrimoine, réservez d’ores et déjà la soirée du 10 octobre qui sera dédiée au “Bien manger et au bien boire” au Moyen Âge.

Infos pratiques

3 € par personne, gratuit pour les enfants. Réservations obligatoires.
Renseignements : 02 48 57 00 71 ou 02 48 57 35 51.

Découvrir la Brenne à vélo le temps d’une Échappée

En Brenne, c’est un grand bol d’air que vous êtes invité à partager lors de l’Échappée à vélo du dimanche 20 septembre, depuis Oulches. Un rendez-vous à la découverte des trésors naturels et culturels du Parc naturel régional de la Brenne, qui fête cette année ses 30 ans d’existence. Afin de s’adresser au plus grand nombre, trois tracés de 17, 40 et 60 kilomètres, dont une bonne partie longeant la Creuse, sont proposés avec possibilité d’inclure un parcours en canoé. Chaque itinéraire sera jalonné d’animations, d’intermèdes musicaux, de visites et d’ateliers. L’occasion de reposer ses mollets et d’en apprendre un peu plus sur le territoire : il sera notamment question de rénovation du bâti ancien, des forteresses médiévales surplombant la Creuse, et de la Creuse elle-même. La journée s’achèvera autour d’un goûter avec des produits du terroir.

Infos pratiques

Réservation obligatoire au 02 54 28 12 13 ou 02 54 28 20 28
Parcours canoë sur réservation ( canoë 2 €/pers. incluant le transport du vélo).
Informations complémentaires

 

Beethoven à l’honneur aux Lisztomanias de Châteauroux

À Châteauroux, la 19e édition des Lisztomanias aura pour thème « Beethoven et Liszt, père et fils ». Liszt n’avait que 15 ans quand Beethoven est mort, en 1827, mais « il existe entre eux une véritable filiation spirituelle, de maître à disciple, commente Jean-Yves Clément, directeur artistique du festival. Liszt a d’ailleurs transcrit pour piano les neuf symphonies de Beethoven ». Dont deux à Nohant où il a séjourné chez son amie George Sand. Du 14 au 21 octobre, une trentraine de rendez-vous sont programmés : des concerts sur la scène d’Équinoxe avec des artistes de renommée internationale tels que les pianistes François Dumont et Pascal Amoyel, mais aussi des cafés-concert, des conférences, des concerts pour les enfants… Loin de l’image élitiste parfois associée à la musique classique, les Lisztomanias s’adressent au plus grand nombre. Les tarifs varient d’ailleurs de 5 à 25 euros, avec une gratuité pour les jeunes de moins de 15 ans. Et puis nul besoin d’être spécialement initié lorsque la musique vous parle et qu’il suffit de se laisser transporter par elle.

Programme et informations complémentaires

Le pianiste Francois Dumont sera aux Lisztomanias © Joseph Berardi

 

Enfin, last but not least, les Journées européennes du Patrimoine se dérouleront cette année les 19 et 20 septembre, voire plus tôt pour certains événements. Un week-end riche en propositions puisque le Ministère de la Culture recense plus de 80 propositions à travers le Berry. Une chasse au trésor à l’abbaye de Massay, la visite de l’église de Saint-Gaultier, la découverte des coulisses de l’aéroport de Bourges… À chacun de concocter son programme selon ses envies.

  • 18 septembre 2020
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • Pas de commentaire
Nicolas Barraud

J'ai découvert le Berry lors d'une pause en direction du Sud. Un havre de paix où j'ai pris racine et dont je continue de découvrir les richesses vingt ans après.


Ajouter un avis