Publié le 8 février 2021

La fête des amoureux, c’est toute l’année à Saint-Valentin

Le seul village en France à porter le nom du saint patron des amoureux se trouve en Berry, dans le nord de l’Indre. Saint-Valentin organise chaque année de nombreuses animations pour le 14 février, mais sa visite vous réserve de belles surprises tout au long de l’année.

 

Tous les amoureux ont coché le 14 février, jour de la Saint-Valentin, sur leur calendrier. Mais la Saint-Valentin, ce n’est pas seulement une date, c’est aussi un lieu. En effet, il existe en France une commune – et une seule – qui porte le nom du saint patron des amoureux, et c’est en Berry qu’elle se trouve, du côté de l’Indre, près d’Issoudun.

C’est ainsi que ce village de 300 habitants est devenu le rendez-vous des amoureux, un lieu de pélerinage où les cœurs transis d’amour viennent se réaffirmer leur flamme.

« Au départ, ce sont des commerçants de Châteauroux et d’Issoudun qui ont créé, en 1965, une fête de Saint-Valentin qui mettait à l’honneur les couples de fiancés qui allaient se marier dans l’année. Le passage dans la commune de Saint-Valentin était un passage obligé », se souvient Pierre Rousseau, maire de Saint-Valentin depuis 1983.

© Nicolas Barraud

© Nicolas Barraud

Remise de diplômes d’amour

C’est donc tout naturellement que, dans les années 80, elle prend le relais de ce rendez-vous du 14 février. Au début, il est dédié aux couples qui fêtent leurs 25, 50 ou 60 ans de mariage, mais l’engouement est tel que les animations s’ouvrent assez vite à tous les couples, mariés ou pas.

Chaque année, ils sont ainsi plusieurs centaines à converger vers le « Village des amoureux » et son florilège d’animations : remise de diplômes d’amour par le maire lui-même, Messe des amoureux (célébrée en 2020 par l’archevêque de Bourges), un marché artisanal et gourmand installé sous chapiteau, dîner animé à la salle des fêtes, expositions, bureau de poste temporaire avec timbre à date exclusif illustré chaque année d’un dessin de Raymond Peynet représentant le couple d’amoureux qui l’a rendu célèbre dans le monde entier…

Dans le contexte sanitaire que l’on connaît, le programme de l’édition 2021 sera forcément réduit. Le chapiteau ne sera pas dressé cette année, mais la messe devrait quant à elle bien se tenir dimanche 14 février ; le timbre à date avec son dessin de Peynet sera lui aussi fidèle au rendez-vous et les amoureux qui le souhaitent pourront, sans faute, recevoir leur diplôme d’amour.

Et puis, à Saint-Valentin, la fête des amoureux se poursuit tout au long de l’année. Au fil du temps, la commune s’est en effet dotée de nombreux aménagements spécifiques au service et en l’honneur des amoureux.

© Nicolas Barraud

© Nicolas Barraud

Balade dans le Jardin-arboretum des Amoureux

Ainsi, au gré des arbres plantés par chaque couple comme symbole de leur amour croissant et durable, le Jardin des Amoureux est devenu un véritable arboretum sur 3,5 hectares servant d’écrin au Kiosque des Amoureux, construit par des Compagnons du Tour de France. Les couples peuvent également accrocher un cœur avec leurs noms, une date et un message aux branches du Saule aux Cœurs, une sculpture métallique réalisée par le ferronnier d’art berrichon Denis Lhours. Ils peuvent aussi nouer un petit message ou un souhait aux branches de l’Arbre aux vœux… « Plusieurs personnes m’ont dit que leur vœu s’était réalisé », souligne Pierre Rousseau qui, toute l’année, célèbre des confirmations de mariages dans sa mairie ; de vraies cérémonies qui permettent aux couples de renouveler le plus beau jour de leur vie.

En flânant dans le village, vous pourrez pousser la porte de la médiathèque Peynet, de l’église ouverte tous les jours, ou encore de la boutique de souvenirs et de l’agence postale communale, rue du 14-Février bien sûr. Si vous y envoyez du courrier, il portera le cachet spécifique de Saint-Valentin, orné de cœurs, comme toutes les plaques de rues du village.

© Nicolas Barraud

© Nicolas Barraud

Au 14 Février, seul restaurant étoilé de l’Indre

À l’heure du déjeuner – ou du dîner – Saint-Valentin vous réserve une autre découverte de taille. La petite commune champenoise peut en effet s’enorgueillir d’abriter le seul restaurant étoilé de l’Indre.  « Au 14 Février » a été créé en 2005 par Masami Kimura, un homme d’affaires japonais spécialisé dans l’univers des mariages, qui importait déjà du vin de… Saint-Amour (Jura) au Japon. L’établissement propose une cuisine mettant à l’honneur des produits de saison et du terroir : poule noire du Berry, bœuf limousin, caviar de Sologne… Un ravissement des papilles qui lui vaut d’être étoilé Michelin depuis 2011. Masami Kimura, qui possède par ailleurs trois autres restaurants étoilés en France – un à Saint-Amour et deux à Lyon – a également ouvert une boulangerie à Saint-Valentin en 2016. Le restaurant est actuellement fermé compte tenu des restrictions liées au Covid, mais il est possible de commander quelques gourmandises (plateau dégustation, assortiment de sushis, pâtisseries…) et de venir les retirer sur place.

Vous l’aurez compris, si vous êtes amoureux, le village de Saint-Valentin vous attend, le 14 février et tous les autres jours de l’année aussi. Et si Cupidon n’a pas encore percé votre cœur de sa flèche, n’hésitez pas à venir y faire un tour malgré tout : vous ne resterez, à coup sûr, pas insensible au charme de cette petite commune vouée à l’amour.

www.village-saint-valentin.com

  • 8 février 2021
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • Un commentaire
Avatar

Membre de Berry Province depuis 20 ans ! Et très attachée à cette région dont je suis originaire.


Commentaires - Un commentaire

Office de Tourisme des Champs d'amour -

Merci Berry Province, article très complet


Ajouter un avis