Publié le 6 juin 2019

programme_fete_franco-ecossaise_berryprovince

Châtillon-sur-Indre au rythme de l’Ecosse le temps d’une fête médiévale

Les 8 et 9 juin prochains, Patrick Gilles et son association L’alliance Franco-Écossaise Châtillonnaise organisent leur 3e fête historique franco-écossaise à Châtillon-sur-Indre.  L’occasion de rappeler à tous le rôle historique mais méconnu de Châtillon-sur-Indre dans ce pan de l’histoire. L’événement mettra en lumière le 600ème anniversaire du passage de l’armée Écossaise sur les terres châtillonnaises.

Rencontre avec Patrick Gilles, président d’honneur de l’alliance franco-écossaise châtillonnaise et président fondateur de l’association orléanaise Auld Alliance. Une passion pour l’Ecosse qui lui vient en partie de ses ancêtres écossais, arrivés en France il y a 600 ans. Il est également motivé par cette envie de réhabiliter la place de cette alliance franco-écossaise dans l’histoire de France. Il est l’auteur du livre « Quand le chardon d’Ecosse sauva les Lys de France » qui rassemble toutes ses recherches sur le sujet.

patrick_gilles_chatillon_berryprovince

Patrick Gilles, Président d’honneur de l’association ©ADTI

Présentez-nous de votre association.

L’objectif de l’association est de faire connaître l’alliance franco-écossaise et un pan de l’histoire qui a disparu des programmes d’histoire en France : le passage de l’armée d’Ecosse au secours du royaume de France de Charles VII entre 1419 et 1424. Les écossais l’ont de leur côté bien en tête car c’est encore enseigné. 20 000 écossais sont arrivés par le port de La Rochelle il y a 600 ans et sont passés par Châtillon, point de ralliement et quartier général de l’armée écossaise. Les recherches ont montrées que par la suite, la ville de Châtillon a été donnée en remerciement à John Stuart de Buchan, commandant en chef de l’armée écossaise. Il ne la garda malheureusement que peu de temps car il fut tué peu après à la bataille de Verneuil en 1424.

exposition_vieille_alliance_franco-ecossaise-berryprovince

Exposition sur la vieille alliance franco-ecossaise ©ADTI

Quelle est l’histoire de cette aventure et comment vous est venue l’idée de faire une fête médiévale franco-écossaise en 2015 ?

C’est en me rapprochant des tissus associatifs de Loches et de Châtillon et en discutant avec tout ce monde que je me suis rendu compte que l’idée d’un tel événement plaisait. J’avais en parallèle rencontré le maire de Châtillon, qui découvrait ce pan de l’histoire et qui trouvait intéressant de mettre en avant cet événement qui pourrait attirer du monde et des touristes. Localement, la municipalité et le tissu associatif ont été très réceptifs et nous avons décidé d’organiser cette première fête historique en juin 2015. Les ingrédients avaient déjà été testés sur d’autres commémorations de ce type, dont la venue de nos fameux Highlanders d’Ecosse. Ce groupe écossais est en fait l’équivalent de l’alliance en Ecosse et vient faire des démonstrations de combat, du tir à la corde, des démonstrations de danse, de l’habillement traditionnel…

Dépliant du programme de la fête Franco Ecossaise de 2019

Programme de la fête historique Franco-Écossaise

Parlez-nous plus en détails de cette édition 2019

La fête en elle-même prendra la forme d’une fête médiévale avec un marché médiéval d’une cinquantaine d’exposants de qualité, avec de vrais artisans. Puis nous aurons sept troupes d’animation, dont nos 25 Highlanders (une douzaine d’entre eux sont des sonneurs de cornemuse). Nous aurons des spectacles de fauconnerie, un bourreau exécuteur qui cherchera des victimes, un spectacle interactif prometteur. D’autres troupes présenteront des armes, du matériel, de la frappe de monnaie et d’autres métiers.

Le samedi aura lieu une partie officielle très importante car c’est le 600ème anniversaire du fait historique. Une représentante du gouvernement écossais sera présente ainsi que des officiels de la région et du département. On inaugurera à cette occasion la place du marché qui portera le nom de « Place John Stuart de Buchan ».

chatillon_berryprovince©ADTI

Ville de Châtillon sur Indre ©ADTI

De nombreuses animations sont prévues pendant la fête dont deux grands défilés, vous attendez beaucoup de monde ?

En effet, les troupes d’animations comptant déjà plus de cent personnes, s’ajouteront les Châtillonnais qui confectionnent en ce moment leurs propres costumes. Les habitants et les associations locales jouent le jeu et nombreux sont les bénévoles à venir prêter main forte.
Le grand banquet médiéval animé est une pièce importante de la fête médiévale, cette année nous avons prévu 500 places ce qui est notre capacité maximale. Nous étions déjà à plus de 380 réservations la semaine dernière, et les années précédentes plus de la moitié des réservations se faisaient la dernière semaine. Nous allons être obligés de refuser des convives. Le reste de la fête reste bien évidemment ouvert, il y aura d’autres points de restaurations sur le Pré de Foire ainsi que des animations musicales. Les commerçants locaux jouent également le jeu, c’est le cas du Café Paddock qui servira en non-stop le vendredi et le samedi du haggis et des neeps. Et en fin de journée aura lieu la très appréciée remise de lot de la tombola. Le premier lot est une épée Claymore puis pour les suivants des bouteilles de whisky, un guide touristique sur l’écosse… Je remets l’épée sous la forme d’un adoubement.

donjon_chatillon_berryprovince

Le donjon de Châtillon-sur-Indre ©ADTI

Quel retour avez-vous eu des visiteurs des précédentes éditions ?

Les retours ont toujours été très positifs à la fois localement et même en dehors car nous avons drainé un public bien au-delà des limites du département et même de la région. Nous le voyons de façon encore plus marquée cette année avec en quelques sortes le coup d’envoi de la fête historique. Un colloque a pris place à Châtillon-sur-Indre et avait pour thématique « L’alliance franco-écossaise pendant la guerre de cent ans au travers de deux femmes de la Renaissance : Marie Stuart et Marie de Guise. ». D’une part, nous avons été obligés de refuser du monde car il était impossible d’accueillir plus de 100 personnes et d’autre part nous avons constaté que les gens venaient de partout : de la région parisienne, du Pas-de-Calais, de Limoges, des Bourguignons et des Orléanais. Même constat au niveau des réservations pour le banquet, les gens viennent de partout !

Vous l’aurez compris, si vous souhaitez ripailler lors du grand banquet médiéval animé, les réservations sont à prendre au plus vite auprès de l’office de tourisme de Châtillon-sur-Indre au 02 54 38 74 19.
Au-delà du banquet, toutes les animations sont gratuites les vendredis et samedi 8 et 9 juin à partir de 10h.
  • 6 juin 2019
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • Pas de commentaire
Elodie

D'abord voisine du Berry, je me suis laissée séduire par sa gastronomie et ses étendues de paysages champêtres à perte de vue pour enfin franchir la frontière ...


Ajouter un avis