Publié le 19 mai 2020

Le jardinier en balade – Les jardins du Prieuré d’Orsan

Muni de sa pelle, de son râteau, de son sécateur et de son arrosoir, le jardinier s’occupe de l’entretien des six labels Jardin Remarquable du Cher*. Il vous emmène avec lui à la découverte de ces lieux qui nous ont tant manqué durant le confinement. 

Quand il s’agit d’aller entretenir un des 6 jardins labellisés Jardins Remarquables, je dégaine mes outils comme un éclair ! C’est donc en quatrième vitesse que je prends mon caddie et que je commence par le premier des douze jardins clos du Prieuré d’Orsan. Même si je ne sais jamais lequel choisir, tous ayant chacun leur charme, cette fois c’est par le parterre que je démarre. C’est le premier en sortant des bâtiments, et il représente bien le jardin. On y retrouve le côté symbolique avec le blé et les maillages et le côté utilitaire avec les treillages en bois.

Prieuré d'Orsan

Prieuré d’Orsan @Ad2t

Ensuite vient le cloître de verdure, avec ses vignes et sa fontaine en son centre. L’eau qui y coule m’accompagne pendant que je tonds la pelouse, le temps passe beaucoup plus vite ici ! J’enchaîne avec les vergers de pommiers, de pruniers, de cerisiers, et la rotonde de bois tressés palissés de poiriers. Je réfléchis en même temps aux délicieuses tartes que je pourrais faire avec tous ces fruits ! Et comme je suis dans le domaine gastronomique, je continue avec les potagers, notamment pour vérifier les plessis du potager surélevé. 

Jardin monastique et symbolique

Pour la roseraie – ou Jardins de Marie -, la saison idéale reste le printemps pour voir les rosiers en fleurs. D’autres couleurs suivront en été avec les tournesols et les jasmins, puis en automne avec les cosmos et les sedums. Je range ensuite mon arrosoir pour sortir mon sécateur et couper les branches récalcitrantes dans le labyrinthe. Je ne suis jamais sûr d’avoir fait toutes les allées, mais une fois arrivé au centre, je ne peux refuser l’appel du banc qui trône au centre du cercle !

Prieuré d'Orsan

Prieuré d’Orsan @Ad2t

Mais je ne me repose pas sur mes poiriers, et je me dirige vers le Jardin des Simples. Encore un symbole du jardin monastique médiéval, c’est lui qui abrite les plantes médicinales. Quelques retouches et une petite récolte avant de terminer par les prairies naturelles fleuries qui prolongent le jardin. Cette fois-ci, je m’autorise à flâner quelques minutes après les avoir entretenues. Ici, la nature est reine ! 

Le plus dur dans l’entretien des 6 jardins remarquables, c’est de se retenir à s’évader dans la rêverie ! Tout nous invite à s’échapper, même moi qui doit y travailler !

*Le jardinier est ici un personnage fictif, l’entretien de ces jardins imposent de plus grands moyens qu’un seul homme ! Chaque jardin a son (ou ses) jardiniers !

Informations Pratiques

Orsan, 18170 MAISONNAIS
02.48.56.27.50 – www.prieuredorsan.com

Ouvert le lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 11h à 18h et le samedi, dimanche et les jours fériés de 10h à 19h.

  • 19 mai 2020
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • Pas de commentaire
Alexis

Le Berry est ma région, faites-en la vôtre le temps d'un instant, ou pour plus longtemps !


Ajouter un avis