Publié le 9 juillet 2018

Jardin de Marie

Marie Marcat, l’engagement jardinier récompensé

Depuis mai dernier, le Jardin de Marie arbore sa toute nouvelle plaque affichant le label « Jardin Remarquable ». Cet écrin de verdure entre la campagne sancerroise et Bourges reflette alors parfaitement la passion et l’engagement de sa propriétaire, Marie Marcat.

Une jardinière engagée

Jardin de Marie – © AD2T

« On peut être jardinier et engagé politiquement », revendique Marie Marcat. Depuis près de 10 ans, cette jardinière passionnée ne se contente pas d’ouvrir son jardin au public, elle tient avant tout à transmettre des valeurs tel que le respect de l’environnement et le bon sens. « J’ai ma part de responsabilité dans ce monde », explique-t-elle. De ce fait, elle adopte une culture biologique afin de préserver au mieux cette terre dont elle a la responsabilité pour un temps. « Nous ne sommes que de passage sur Terre, elle ne nous appartient pas, elle reste, pas nous. » précise-elle.
Marie accueille également dans son jardin quelques groupes scolaires et tente de leur léguer autant que possible ce « bon sens » qu’elle-même avait perdu avant de jardiner. « On devrait faire un cours de jardin aux enfants », milite-t-elle. « Il faut les faire vivre dans la vraie vie pour qu’ils apprennent à protéger la planète. » Selon elle, le jardinage est la base de tout ; il est essentiel. Marie Marcat tient à rappeler que jardiner n’est pas un métier, c’est un état d’esprit. « Le jardin c’est la vie », interpelle-t-elle. Une relation directe s’établit alors entre l’homme et la nature. « Travailler avec le vivant, c’est quelque chose d’extraordinaire. Cela donne conscience de la beauté d’être en vie et de l’éphémère de l’existence. », s’émerveille-t-elle.

Une jardinière inspirée

Marie Marcat – © AD2T

La vie de Marie n’a pas seulement changé en raison du jardinage ; la lecture y a également contribué. « Il y a des paysagistes qui écrivent très bien ! » s’enthousiasme-t-elle. Elle cite alors des auteurs tels que Jean-Marie Pelt ou Gilles Clément qui l’ont beaucoup inspirée. Selon elle, ces lectures ouvrent le regard, l’esprit. C’est ainsi grâce à ces ouvrages qu’elle a appris à penser les choses autrement, « avec son cœur, avec son corps, avec sa tête », précise-t-elle. « Pour moi, les choses se sont faites naturellement. J’avais cet esprit jardinier au départ. », ajoute-t-elle. « Être jardinier, ce n’est pas un métier, c’est un art de vivre. » C’est alors qu’elle se met à nous lire un extrait de L’année du jardinier de Kamel Caper, ce livre dont elle s’est tant imprégnée. « C’est le seul métier où on est pressé d’avoir un an de plus, ne serait-ce que pour voir ses plantes grandir, devenir plus belles. C’est comme si on était immortel. » explique-t-elle. « On développe alors un optimisme à toute épreuve. »

Un jardin récompensé

Marie Marcat

Jardin de Marie – © AD2T

Son état d’esprit jardinier s’est vu récompenser en août 2017, avec l’obtention du prestigieux label « Jardin Remarquable ». « J’ai été super contente ! », commente-t-elle. La remise officielle a ensuite au lieu en mai dernier, l’occasion pour Marie de « faire une petite fête ».
Plusieurs critères ont alors été pris en compte tels que l’intégration du jardin à son environnement, sa conception générale, sa diversité botanique, ou encore son entretien écologique. « C’est la reconnaissance officielle de 30 ans d’investissement. C’est l’aboutissement d’un parcours. » ajoute-t-elle. Puis elle explique que ce label guide et oblige à être cohérent avec ses valeurs, une des tâches les plus difficiles à réussir dans la vie selon elle. « Ce label est un peu l’aboutissement de cette cohérence avec moi-même », conclue-t-elle. Marie se rêve alors à 90 ans se disant : « J’ai pris le chemin qui était le mien. Le jardin m’a aidée à trouver mon chemin. Ça me comble. C’est une façon de se rapprocher du bonheur, de ne pas se tromper. »

Infos pratiques

Adresse : Chemin de L’Avoinerie, 18250 Neuilly-en-Sancerre
Ouvert tous les jours du 28 avril au 14 octobre 2018, de 14h30 à 18h30.
Tarifs : Adulte 6€, Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Envie de partir à la découverte des autres jardins du Berry ? C’est par ici : https://www.berryprovince.com/blog/berry-toutes-boutures/

  • 9 juillet 2018
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • Pas de commentaire
Chloé

Berrichonne et membre de Berryprovince, soyez surpris par notre territoire si attachant !


Ajouter un avis