Publié le 19 octobre 2020

Une sortie champignons, ça vous dit ?

La cueillette des champignons est une activité qui réserve bien des plaisirs, culinaires mais pas que. D’autant que le Berry est une terre particulièrement riche dans ce domaine.

L’automne en Berry… et ses petits plaisirs

Ça y est, l’été a baissé son rideau. Les averses se succèdent, le mercure descend inexorablement et les feuilles tapissent le sol… La bonne nouvelle, c’est que l’automne apporte aussi son lot de petits plaisirs saisonniers. À commencer par la cueillette des champignons. Déguster un cèpe ou une coulemelle que l’on a soi-même ramassé quelques heures plus tôt, dénicher des girolles dissimulées sous des feuilles mortes, ou simplement les chercher en se baladant dans les sous-bois… La balade mycologique est comme la quête d’un petit trésor : le bonheur de trouver le champignon tant convoité bien sûr, mais aussi le plaisir de le chercher, l’excitation de se dire qu’on le dénichera peut-être derrière le prochain arbre…

L’infinie variété des champignons

D’une sortie champignons, on rentre parfois bredouille et néanmoins contents, car si on commence souvent par les chercher pour l’aspect culinaire, les champignons réservent bien d’autres richesses : « La découverte de leur infinie variété, de leur esthétique, c’est absolument extraordinaire, les couleurs, les odeurs… s’émerveille ainsi Richard Bernaer, président de l’association mycologique de l’Indre et auteur de plusieurs ouvrages sur les champignons. On peut prendre du plaisir sans forcément en cueillir pour la consommation. Le but des sorties mycologiques de l’association, par exemple, c’est de mieux connaître les champignons qui nous entourent et de les apprécier pour leur beauté. »

Une biodiversité qui réserve encore des surprises en Berry

D’autant que le Berry, du fait de la diversité de ses sols, est un territoire particulièrement riche en variétés de champignons. Des découvertes restent d’ailleurs encore à y faire puisque Richard Bernaer y a lui-même découvert voilà quelques années une espèce de cortinaire qui n’avait encore jamais été inventoriée. Le Berry a encore des trésors de biodiversité à dévoiler !

Et si c’est quand même dans l’assiette que vous préférez voir les champignons, sachez que la délicieuse oronge, une espèce normalement plus méridionale, se rencontre désormais en Berry, sans doute à la faveur du réchauffement climatique.

Programme d’activités de l’automne 2020 de l’Association mycologique de l’Indre

  • 19 octobre 2020
  • personne(s) aime(nt) cet article
  • Pas de commentaire
Elodie

D'abord voisine du Berry, je me suis laissée séduire par sa gastronomie et ses étendues de paysages champêtres à perte de vue pour enfin franchir la frontière ...


Ajouter un avis